Vélo couché

Vélo fabriqué intégralement en pièces de récupération. Roues avant de BMX 20" et arrière 26" de VTT. Pédalier alu triple plateaux, pignons 8 couronnes, 24 vitesses. Cadre laqué noir à la brosse..

Roue en cour de dévoilage, remontage des rayons....

Photo de gauche:

Roue arrière en cour de dévoilage, remontage des rayons.

 

Mise en place des éléments:

-Fourche arrière de VTT partie rouge.

-Tube métallique vert (solide poteau de clôture)

-Siège prototype, PVC sur tasseaux de bois.

Non présent sur la photo:

La fouche avant provient d'un BMX.

Presque trois chaines suffirons à la transmission du pédalier avant jusqu’à la roue arrière.

Seules les câbles de frein et des deux dérailleurs sont neufs.

Positionnement des pièces avec le siège prototype.
P9190025

Positionnement des roues et pièces du cadre sur un banc improvisé avant soudures.

P9190024 1

Cadre entier et assemblé.

Essais concluant avant peinture.

Pa030010

Le siège est composé de chutes de PVC (plaques d'origine signalétiques en comacel). Assemblages sous presses à la colle spécial PVC.

Fabrication du siège en chute de PVC  (plaques signalétiques en comacel).

 

Découpage au cutter et scie à marqueter des 4 armatures, puis ajustages au rabot.

 

 

 

 

Les plaques pour le dossier ont été cintrées et formées à chaud en suivant un plan (ma ligne dorsale...)

 

 

La deuxième plaque sera collée en sandwich.

Perforée de 21 trous, en roulant ces cavités crée un passage d'air ventilant le dos. 

Du solide, des annèes après, rien n'a bougé...

Prêt à prendre la route.

Expérience d'un confort différent:

Contrairement au vélo traditionnel, le cycliste couché a une vision panoramique, sans tension dans la nuque. Le regard n’est plus rivé sur le bitume et parcourt sans contorsion la ligne d’horizon. Les bras sont juste là pour que le guidon soit dirigé, plus aucun effort autre que les jambes, les abdos et les dorsaux. Le dessus du tronc est relax et apprécie le paysage.

Le siège est ergonomique et épouse la forme du dos. Les personnes qui souffrent du dos peuvent continuer la pratique du cyclisme. Assis et adossé, pas de douleurs au cou, aux épaules, aux poignets, au siège (fréquent chez les cyclistes traditionnels) et la récupération est optimale dans les descentes : la fréquence cardiaque se régularise plus rapidement qu’en position debout. La position « les jambes à l’horizontale » est physiologiquement plus efficace, car le sang peut circuler plus facilement dans le corps, et fournir plus d’oxygène aux muscles. Le coeur pompe moins pour un même effort, on peut donc pousser plus loin les limites en puissance, en temps sans ressentir trop vite fatigue et crampes.

Un meilleur aérodynamisme : la surface frontale réduite induit une diminution de la résistance à la pénétration dans l’air. L’appui soutenu du dos permet de donner plus de puissance de pédalage, d’où une vitesse élevée et d’étonnantes performances. Vu le centre de gravité abaissé, on obtient plus de stabilité et une sensation de sécurité accrue, le passage en grande vitesse est plus sur, d'où des pédaliers avec plus de dents et des freins à bien dimensionner.

Grace à cette position, en cas de freinage prononcé, il y a aussi moins de risque de faire le vol plané, tête en avant, tant redouté sur un vélo droit. Et en cas de  choc ce sont les jambes qui prennent au lieu de la tête.

 

Commentaires (5)

Pixoedge
  • 1. Pixoedge | 23/03/2018
Trés beau travail , quasi-pro !

J'ai moi même construit un vélo couché (un modèle en traction) c'est très bien pour randonner !

Les modèles du commerce restent très chers... 1000€ minimum neuf en entrée de gamme.
brunoguitare
  • 2. brunoguitare (site web) | 03/12/2017
Bonjour,
avec du retard! pour vous répondre l’assemblage des tubes à été soudée au chalumeau oxygène acétylène.
Concernant le siège un prototype avait été construit (en bois et comacel gris) conforme a mon profil corporelle. (visible sur quelques photos).

Bicyclettement ;-)
Bruno
Dallier
  • 3. Dallier | 24/05/2017
Bonjour,
Très bon travail. Pour les soudures, elles sont faites à l'arc ou grâce à une autre technique? Pour la réalisation du siège, comment avez-vous fait pour les dimensions?
Cordialement
brunoguitare
  • 4. brunoguitare (site web) | 12/09/2015

Et oui Patrick, afin de rendre plus ludique la conception du siège, la mousse à été effectivement retirée pour la photo.
Néanmoins contrairement à une petite selle de vélo classique le siège épouse précisément la forme du dos (de Bruno ;-)) et donne un confort idéal et reposant, digne d'une chaise longue.
fonteneau patrick
  • 5. fonteneau patrick | 03/09/2015
ben... la mousse et le sky pour le confort... tu l'a oublié??? çà doit faire mal au dos et au c.. sur longue distance..! mdr
chapeau pour la trouvaille.. tu vas pouvoir te faire des abdos...Bruno ..!

Ajouter un commentaire

 
×